Sans titre.png

- THÉÂTRE - SOLO - HUMOUR NOIR - 

LE FRIGO

Dans son salon, L. est seul et L. s'ennuie. Mais quand vient minuit, l'horloge explose et c'est la folie. Les souvenirs jaillissent et la métamorphose agit.

 

Ce spectacle est un joyeux délire, une invitation à rentrer dans la tête d'un personnage haut en couleurs, à l'esprit parfois cynique. On s'amuse avec les codes de la comédie, pour mieux rire de la solitude et de la mort. Jusqu'au moment où - bas les masques - le temps est suspendu, le personnage se dévoile et laisse apparaître une sensibilité à fleur de peau.

Texte: Copi

Mise en scène: Nicolas Dubreuil

Jeu: Philippe Caulier

Partenaires: Le Cerisier, la Boite à jouer, le Lieu Sans nom,

la Clé du Quai, le Studio Théatre 71

Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
Le Frigo
press to zoom
1/1
MÉLANGE DES GENRES

En suivant les pérégrinations de L., le public est désorienté au premier abord. Comédie ou tragédie, on ne sait jamais vraiment. L’adresse du comédien change tout le temps pour créer une confusion entre réalité et fiction. Sommes-nous dans l’appartement de L. ou bien dans sa tête ? Et puis, on s’amuse à chercher qui est vraiment L. Plutôt lui, mais tellement elle ! Qu’importe. Le public a en face de lui un être humain qui se met à nu et le théâtre s’occupe du reste.

DOUBLE JE(U)

L. se sert de tous les artifices possibles, sans limite, pour mieux s’immerger dans sa propre fiction. Les objets sont sans cesse détournés, provoquant une sensation incongrue. La poudre blanche fait de la fumée, le soutien gorge devient chapeau, le bas, cagoule, la peluche, animal et le verre, micro. La lumière apporte aussi un décalage, dessine l’espace et créé des ombres. Le frigo devient écran, le miroir reflète une silhouette, la lampe devient personnage.

COPI_LAREVOLUTIONSEXUELLE_1200X800.jpg
COPI NON CONFORME

Né en 1939, Copi est un romancier, dramaturge et dessinateur argentin francophone, figure majeure du mouvement gay des années 80. Copi est un esprit libre. A travers son œuvre, il déboulonne dans une joyeuse sauvagerie les codes du théâtre et les fondements de la bien-pensance. Dans ses romans comme dans ses pièces, avec une plume frénétique et très joyeuse, Copi nous parle de nos angoisses face à la mort et la solitude, sans jamais tomber dans le drame.

"On passe du rire aux larmes en l'espace d'une respiration et on ressort ému et touché par ce moment de sincérité théâtrale."

Agnès

"Merci pour cette plongée au coeur de l'homme, pour ce moment vibrant qui résonne encore, là, en dedans."

Sandrine

RETOURS DE SPECTATEURS

"Un grand huit émotionnel."

Céline

"Il y a dans cette proposition une tendresse profonde pour le genre humain et un amour immodéré pour le théâtre."

Pascal