Jusqu’à l’Aube est une compagnie de théâtre qui porte les projets de Nicolas Dubreuil. A travers ses spectacles, il s’agit de dire le monde de manière décalée et poétique, en imaginant la scène comme un miroir grossissant de nos pulsions et nos désirs, de nos craintes et  nos espoirs. 

Pour créer ses spectacles, le metteur en scène privilégie l’écriture au plateau où le texte, les corps, l’espace, la musique et la lumière sont autant d’outils pour imaginer la fiction. L’exploration de l’infiniment grand et de l'infiniment petit conduit à chasser le naturalisme et à privilégier le symbolique. Dans une démarche collective de création, il s’agit de faire confiance à la singularité et la sensibilité de chacun pour créer ensemble un sens commun.


"Nous devons toucher droit au cœur le spectateur sans distinction de genre, de culture ou d’éducation. Offrir une vision entière de l’âme humaine. Lui faire vivre l’expérience de l’autre loin des écrans, en stimulant ces neurones-miroir qui lui permettent d’être en empathie. Trouver la relation juste, sans filtre, et tout simplement être généreux. Provoquer une sorte d'éveil, du corps comme de l'esprit, voilà ce qui doit nous animer quand nous sommes sur un plateau de théâtre."

Créations de la compagnie

des murs et nos mondes (création début 2023 )

le Réseau Pandore, création collective (création le 19 novembre 2021)

l'île inconnue, de José Saramago (création le 8 avril 2021)

le Frigo, de Copi (création le 18 février 2020)

La Compagnie est portée par une association adhérente de l'Iddac, de Théâtre Éducation Aquitaine, du Syndicat du Spectacle Vivant - Synavi et du Studio Théâtre 71. Le bureau administratif est composé de trois membres: Marie-Lise Hébert, Pierrick Hébert et Emmanuel THOMAS.

Nicolas Dubreuil, metteur en scène

 

Formé par Jean-Marie Broucaret (Théâtre des Chimères) et Myriam Azencot (Théâtre du Soleil), Nicolas Dubreuil prend les chemins de la mise en scènene dès 2013. Très vite, il accorde une grande place à l’écriture de plateau, en mettant au centre de la création les acteurs. Il puise la matière nécessaire pour écrire ses fictions dans la littérature (Erik Orsenna, Copi, Howard Fast, Edmond Rostand, textes mythologiques). Il développe ses propres outils en tant que directeur d’acteurs en explorant différents approches de jeu (masque de la comedia, théâtre d’objet, mélodrame, improvisation émotionnelle). Son goût pour la création se mêle à son souci de l'adresse : il travaille à mettre en œuvre un théâtre exigeant et généreux. Il accorde une grande place à la transmission et cherche sans cesse à ouvrir les portes du travail de créations aux publics à travers de nombreux temps pédagogiques. Depuis 2017, il découvre le travail du Théâtre du Mouvement lors de plusieurs stages et ateliers et expérimente le travail chorégraphique comme outil de jeu, notamment dans une adaptation de Cyrano de Bergerac pour une seule comédienne. Aujourd’hui, il continue son exploration en tentant de trouver une poétique du mouvement capable de révéler toute la complexité de l'humanité. 

Nicolas Dubreuil